Document Type

Article

Publication Date

2008

Abstract

Cet essai prend comme point de départ Ia conclusion de Ia Théogonie.
Le poème d'Hésiode nous dit I 'origine du monde et la naissance des dieux,
un récit qui mène à la victoire et au règne suprême de Zeus sur le monde
divin. Mais l'histoire ne finit pas Ià: au vers 963, l’aède invoque à nouveau
les Muses et chante un catalogue à la gloire des déesses qui reposèrent
dans les bras des mortels et donnèrent le jour à des enfants. La question
de l’authenticité de ce catalogue a beaucoup occupé les spécialistes et
certains ont même avancé I 'hypothèse qu 'il s'agirait-là d'une interpolation
tardive. Dans les pages qui suivent, je propose d’interpréter le texte comme
appartenant à la tradition hésiodique et d'envisager les conséquences
d'une telle hypothèse sur l 'interprétation générale du poème Dans cette
perspective, le catalogue des déesses est non seulement traditionnel, mais
il exprime aussi une vérité importante sur le lien entre dieux et mortels - plus particulièrement entre les déesses et les hommes- et sur le lien entre mythe et culte tel que les Grecs le comprenaient.

Publication Information

Mètis

Included in

Classics Commons

Share

COinS